RETOURS SUR L’ARTISTIC SWIMMING

A l’occasion de la première édition du Championnat Suisse Open Masters d’Artistic Swimming et de la traditionnelle Red-Fish Cup qui se sont déroulés le week-end des 22 et 23 juin aux piscines du Nid-du Crô, nous avons approché quelques nageuses et profité de leur poser plusieurs questions sur leur sport.

Claudia CIVICO … UNE MASTERS ESPAGNOLE 

Nous avons commencé par une nageuse espagnole de 25 ans, Claudia Civico, qui habite à Barcelone, membre du club de Esportiu Mediterrani et qui a commencé la natation synchronisée très jeune à peine 2 ans en suivant sa plus grande soeur. “Le plus difficile pour moi dans ce sport est de garder la respiration longtemps pendant que nous sommes sous l’eau”, dit-elle. Elle apprécie plus particulièrement le fait de nager ensemble avec ses co-équipières. Claudia a participé dans la catégorie masters, mais son meilleur résultat a été une victoire en juniors aux Championnats d’Espagne. Quand on lui demande où elle se voit dans 3 ans, elle répond: “J’entraîne déjà les plus jeunes et j’adore cela, donc je vais continuer. Mais je vais également continuer à pratiquer pour mon plaisir et pour continuer à faire du sport.”

Nadezda OSTROVSKAYA … UNE MOSCOVITE ENGAGEE

La vainqueur du Championnat Suisse Masters des plus de 40 ans en solo, Nadezda Ostrovskaya est membre du club de Morges-Natation et a commencé la natation synchronisée à 11 ans, lorsqu’elle habitait à Moscou, en Russie. “Je n’étais pas en trop bonne santé et je devais faire du sport, J’ai fait du patinage artistique, puis des agrès et de la gymnastique rythmique avant de commencer la natation synchronisée.” explique-t-elle. Nadezda ne trouve pas ce sport spécialement difficile, mais précise qu’il demande de nombreuses capacités différentes, car il faut être souple, savoir nager, avoir de l’endurance et de la force. Quand on lui demande ce qu’elle aime dans ce sport, elle répond immédiatement: “La liberté d’être dans l’eau et de faire ce qu’on veut. Ça fait beaucoup de bien au corps et avec la musique c’est vraiment super. C’est un sport d’équipe, même si on nage en solo.”
Ses meilleurs résultats restent des victoires en solo et en duos lors d’une compétition internationale en Pologne lorsqu’elle avait 15 ans. Nadezda a repris la natation synchronisée il y a seulement 3 ans après 20 ans de pause. Lorsqu’elle a gagné l’Aquacup à Genève il y a 2 ans, elle a eu la même sensation que lors de ses victoires en juniors! Quand on lui demande où elle se voit dans 3 ans, elle répond: “Toujours être en forme comme maintenant et profiter pour le plaisir. J’espère ainsi rester en bonne santé. Je souhaite à tout le monde d’apprendre la synchro. J’entraîne aussi quelques garçons et je trouve que c’est bien qu’ils commencent aussi!”

Zoé GEROLD … UNE SUISSESSE PLEINE D’AVENIR

La jeune Zoé Gerold, 11 ans, du Lausanne-Natation pratique ce sport depuis 4 ans et est actuellement dans la catégorie J3. “Pour moi le plus dur c’est le souffle et ce que je préfère ce sont les ballets.” dit-elle. Son meilleur résultat est une sixième place au championnat de Suisse. D’ici 3 ans Zoé se voit en J2 avec l’espoir de gagner des médailles d’ici là!

Emma BÜRGI … UN BALLET DU RED-FISH

La jeune Emma Bürgi, 10 ans, du Red-Fish concourt actuellement en U2 en groupe. Elle fait de la synchro depuis 2 ans: “Pendant mes vacances, je passais tout le temps la tête sous l’eau. On m’a montré une vidéo de natation synchronisée et j’ai dit: je veux faire ça!” Le fait de rester longtemps sous l’eau est également la plus grande difficulté pour Emma. Elle aime faire les ballets et les figures. Son meilleur souvenir est la première fois que son équipe a remporté la première place. Que feras-tu dans 3 ans: “Je pense que je ferai toujours de la synchro et je serai sûrement en U1. J’aimerais bien encore avoir plus de médailles.”

ET L’ARTISTIC SWIMMING ?

Pour les autres nageuses du Red-Fish que nous avons rencontrées, la pratique de la natation synchronisée se fait depuis plus ou moins longtemps en fonction de leur âge. En effet, les plus grandes (14 à 17 ans) qui concourrent en J1 ou J2 (Laura Hügli, Sybille Boedts et Eva Gagnier) ont déjà plus de 7 années de synchro derrière elles. Les plus jeunes (Delphine Cardoso, Asya Bozbeyoglu, Félicia Conrad, Charline Biedermann et Naïma Akitani (10 à 14ans) pratiquent ce sport depuis 2 à 4 ans. Toutes apprécient l’esprit d’équipe qui règne au club. La plupart mettent en exergue ce sport qui associe danse et nage avec la musique. Les plus jeunes espèrent toujours faire de la synchro dans 3 ans dans les catégories supérieures, alors que les plus grandes envisagent de devenir entraîneurs et continuer à concourir en catégorie master plus tard.

Un grand merci à toutes ces nageuses de tout horizon pour leurs réponses à nos questions.